Ce qu’il ne faut surtout pas donner à manger à un cheval !

Ce qu’il ne faut surtout pas donner à manger à un cheval !

Que ce soit après une bonne séance de travail, ou simplement parce que son regard nous fait craquer, un cheval mérite de recevoir des friandises ! Par contre, il faut faire attention à ce que nous lui donnons à manger parce que si nous pensons que nous allons lui faire plaisir, nous pouvons aussi lui donner du poison sans nous en rendre compte.

pub-haut

Nous ne le réalisons pas assez mais les chevaux, malgré leur imposante carrure, restent néanmoins des animaux fragiles. Afin que vous puissiez récompenser votre loulou sans mauvaises surprises par la suite, nous avons préparé une liste d’aliments que vous ne devez pas lui donner. Tenez-vous prêt à changer certaines habitudes après la lecture de ces lignes…

Évitez de donner des produits laitiers à votre cheval, car les chevaux sont intolérants au lactose. Certes, ils boivent le lait de leur mère quand ils sont poulains, mais quand ils grandissent, le lait leur donne la diarrhée…

En grande quantité, le chocolat est toxique pour les chevaux ! Donnez-en de petites doses, cela peut faire ressortir un cheval positif dans un contrôle antidopage. Ceci est dû à la théobromine, un composé amer que l’on trouve dans le cacao.

Bien qu’il soit donné en petites quantités, l’avocat est strictement TOXIQUE pour le cheval. Il peut causer des problèmes cardiaques et respiratoires, des coliques et voir même la mort… Ne testez pas !

La tomate contient de l’atropine, un composé utilisé en médecine « humaine » pour traiter les problèmes cardiaques et autres affections. Si ce composé s’avère bon pour les humains, il ne convient pas du tout aux chevaux du fait qu’il peut causer des crises de coliques, des problèmes cardiaques et de digestion.

Les choux, les choux-fleurs, le brocoli et les choux de Bruxelles sont des légumes crucifères. Ils sont nocifs pour les chevaux parce qu’ils provoquent la montée des gaz…

Il est de pratique courante de donner de l’ail aux chevaux pendant l’été pour éloigner les moustiques. Quand il est administré en petites doses, l’ail n’est pas mauvais pour le cheval. D’autre part, donner de grandes quantités peut causer l’anémie (un manque de globules rouges). L’ail doit donc être consommé avec modération !

Nous avons tous mangé du McDonald’s au moins une fois dans les écuries et nous avons tous fait goûter une frite à nos chevaux au moins une fois… Eh bien, c’était une mauvaise idée parce que, comme vous pouvez l’imaginer, les pommes de terre ne sont pas bonnes pour les chevaux (et les animaux en général). Cela peut en effet provoquer un étouffement.

Lorsqu’on vous propose de compléter l’alimentation de votre cheval par celle du bétail, répondez par « NON ». Les besoins nutritionnels des animaux d’élevage ne sont pas du tout les mêmes que ceux des chevaux.

Le vieux foin rempli de poussière ou de boue risque de causer de graves problèmes respiratoires.

Si nous avons inclus l’herbe du jardin dans cette liste, c’est parce que nous savons que certaines personnes, après avoir tondu l’herbe dans leur jardin, en ont donné à leur cheval en pensant les faire plaisir. ERREUR ! Le gazon du jardin est TOXIQUE à cause des engrais et des pesticides. Cela peut provoquer des coliques et de graves problèmes d’estomac.

Et pour finir, arrêtez de donner du pain à votre cheval immédiatement ! Le blé est mauvais pour les chevaux. Cela peut causer un déséquilibre minéral, des troubles digestifs et des blocages, des problèmes intestinaux et de la diarrhée. Vous allez nous dire que le pain dur n’a jamais fait de mal à votre cheval et pourtant nous vous conseillons fortement d’arrêter de lui en donner.

pub-haut

Bien entendu, il y a encore quelques petits plaisirs que vous pouvez donner à votre cheval comme les pommes, carottes, fruits et légumes que nous n’avons pas mentionnés dans cette liste. Le plus important est de ne pas donner tout cela en trop grande quantité pour éviter les déséquilibres dans son alimentation.